Prémonition !

J’avait écrit cet article le 10 Mars 2008. Je vous invite à le relire.

Mon dieu que les choses vont vite.. aujourd’hui, tout le monde connait CW skimmer, les règlements des concours l’ont pris en compte, et les grosses stations de contest aussi.

Dans mes délires de fin d’article, j’imaginais: « A partir du moment où vous avez numérisé les signaux, ils peuvent circuler n’importe où, via l’internet haut débit. On pourrait donc imaginer un récepteur logiciel à « diversité géographique»  qui utilise en les combinant des sources provenant de récepteurs SDR disséminés dans le monde entier. »

Hé bien ce matin je tombe sur ce joli produit, cousin des SDR-IQ et SDR-14 (beaux jouets égalements). Et que dit la doc ?

The  SDR-IP can be configured with a ultra low phase noise encode clock option (REF-ULN). This oscillator can be locked to reference clocks like GPS and Cesium standards. A trigger option allows the synchronization of multiple SDR-IP receivers to trigger signals or 1PPS pulses from GPS to within ~50nS. This allows many SDR-IP receivers to be used in radio holography, direction finding, interferometry and radar applications. The SDR-IP is ideal for passive covert RADAR using FM broadcast stations. The ethernet I/Q data is serialized so that streams from multiple receivers can be processed coherently (processing software not supplied).

Passionnant ! Quand je vous disais que le cycle 24 serait numérique !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.