Catégories
radioamateur Station

Mon clavier est une légende

S’il y a des pièces pour lesquelles il ne faut pas hésiter à dépenser un peu d’argent, en informatique, c’est sans doute celles avec lesquelles nous sommes en contact. Je me rappelle le jour où, après avoir cassé ma tirelire et payé plus de 5000 Francs de l’époque, j’avais ramené chez moi un superbe moniteur Sony Trinitron de 17 pouces.

Le carton était tellement énorme qu’il entrait à peine dans mon AX K-way.

A l’époque, un moniteur cathodique de cette taille c’était le luxe, alors que la norme était à 14 ou 15 pouces. J’avais immédiatement apprécié le plaisir procuré par la qualité de ce moniteur, et je n’ai jamais regretté d’en avoir payé le prix.

Je disposai, jusqu’à récemment, d’un ensemble clavier & souris sans fil. Un truc pas cher, mais ce qui m’avait attiré était l’aspect « mince » du clavier, qui me permettait de le laisser devant mon transceiver sans pour autant gêner l’accès au VFO.

Le clavier ayant récemment rendu l’âme, je me suis mis en quête d’un remplaçant de qualité. Quand vous demandez à un vendeur un « super clavier », il vous propose des machins de l’espace avec des leds partout, voire des écrans LCD, avec 250 touches, soit 104 pour le clavier et 146 pour commander le lecteur CD, piloter Winamp, allumer la douche ou le grille-pain. Mais ces idioties mises à part, le clavier est nul. Il pèse 200g tout mouillé, il est fait pour durer 3 ans (comme le PC) et procure un toucher naze.

Comme VRAIS bons claviers, je connaissais la marque CHERRY. Il semblerait qu’il en existe d’autres, comme DAS KEYBOARD. Mais figurez-vous que LE meilleur clavier du monde, selon la critique presque unanime, c’est le IBM MODEL M… et c’est précisément celui que j’avais dans mon placard !

modelm.png

Les claviers « Model M » ont été fabriqués entre 1984 et 1996 pour accompagner les PC de la marque. Contrairement aux autres systèmes (membranes, capacitif ou dômes plastiques) les touches disposent d’un système « Buckling spring »(breveté) qui assure un toucher sans égal.

Je dois avouer que je n’étais pas très satisfait de ce clavier jusque là, principalement pour des raisons esthétiques: c’est un monstre par sa taille et par son poids (2,5kG), vous pouvez facilement vous en servir comme arme si quelqu’un vous attaque par surprise dans votre shack.

Il fait un bruit du tonnerre, lorsque vous tapez quelque chose ça s’entend de loin.

Mais maintenant que j’ai appris que mon clavier « Model M » était une légende, je le bichonne ! J’ai procédé à un nettoyage approfondi (facile d’ailleurs, car chaque touche est faite d’une « sous-touche » qui supporte un « capuchon »)(en passant, l’inscription de la lettre sur le capuchon n’est pas faite avec une décalcomanie à deux sous comme on en voit souvent, mais moulée dans la masse) et je pourrai désormais le montrer fièrement !

Mon clavier Model M date de 1990. Je ne sais pas si vous avez encore beaucoup de pièces informatiques en service qui aient plus de 18 ans ! Et si oui, c’est sans doute pour le fun (un vieil Amstrad dans un coin) mais surement pas parce qu’elles sont encore au top dans leur domaine ?

Autres temps, autres mœurs, aujourd’hui l’informatique est véritablement jetable et même IBM produit de la daube..

2 réponses sur « Mon clavier est une légende »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.