Travaux d'été: Mise à la terre

Hier, j’ai travaillé un peu sur mes antennes. Dans l’idéal, il y aurait pas mal de petits travaux à faire (certains pas si petits que ça d’ailleurs) mais j’ai pris les choses par ordre de priorité, et comme la sécurité vient avant tout, je me suis attaqué à la mise à la terre.

Le pylône est situé à une quinzaine de mètres de la maison, mais comme les câbles coaxiaux entrent à l’autre bout, il faut environ quarante mètres pour aller du pied du pylône à l’entrée des coaxiaux dans la maison. Ils cheminent dans une tranchée, et en créant la tranchée il y a deux ans, j’avais pris soin d’y placer un câble cuivre de 25mm².

Liaison du câble cuivre au pylône

20070421-113

Le rôle de ce câble était d’assurer à la fois une liaison équipotentielle (pylône-maison) et une bonne prise de terre. Côté antennes, le câble est solidement vissé à un pied du pylône, mais à l’arrivée, le câble de terre n’était relié.. à rien ! Les objectifs de la journée étaient donc:

  • De terminer la liaison équipotentielle en reliant cette terre « antennes » à la terre « maison » sur un point de raccordement unique
  • De mettre à la terre chaque coaxial, à la fois côté pylône et côté maison
  • D’en profiter pour installer un dispositif parafoudre sur une liaison coaxiale

J’ai commencé côté antennes, par la mise à la terre des coaxiaux. J’avais pour cela des kits spéciaux.

Un kit de mise à la terre d'un coaxial

La mise en place est simple: On dénude le coaxial sur une partie, et on y clipse le cordon de mise à la terre.

Coaxial dénudé avec la liaison clipsée

Ensuite, il n’y a plus qu’à protéger le tout avec un rouleau de « truc mou » (genre pâte à modeler.. du butyl je crois ?), et apporter une touche finale avec une tonne de scotch.

Mise en place du rouleau de butyl

Avec ça, l'humidité devrait rester à l'écart !

Et voila !

Après, il n’y a plus qu’à visser au pylône ! J’ai fait cela pour les deux câbles coaxiaux. Les kits contiennent tout, il y a même un peu de « pâte » pour le contact électrique.

20090801-03-

Et voila ! Je me suis ensuite dirigé côté maison, pour faire la même chose.

Deux grenouilles

Surprise ! Dans la boîte protégeant les transitions coaxiales, il y avait deux grenouilles. Elles ont surveillé mon travail .

Coaxial dénudé pour mise à la terre

Sous le boîtier, j’ai installé une barre de cuivre pour constituer le point central de terre. Toutes les liaisons de terre pourront y être solidement vissées. J’ai fait cela avec mes deux mises à la terre coaxiales…

…puis j’ai serti une grosse cosse sur le câble de cuivre venant du pylône…

Sertissage d'une cosse 25x6

… cosse que j’ai vissé sur la barre de cuivre, bien entendu.

Ensuite, j’ai installé le parafoudre sur un des coaxiaux.

Parafoudre

Naturellement, le parafoudre lui aussi est relié à la barre de cuivre (par une liaison un peu faiblarde, à améliorer).

C’est tout ! Je n’ai pas atteint tous les objectifs de la journée, il me restera à installer une liaison (35mm²) entre la terre de la maison et la barre de cuivre. Je n’avais pas le temps.

Et comme pour insister sur l’importance de ces travaux, devinez quel temps il a fait cette nuit ? Orage, bien sur !

8 réponses sur « Travaux d'été: Mise à la terre »

bonjour,
j’ai lu avec intérêt votre rapport .tout est correct. Par contre je vous encourage a faire un puits de terre réserve à la foudre , qui lui sera relié au reste des masses.
Ce puits devrait se composer de cuivre plein barre troley ou cuivre plat en 30X2; disposé dans le sol en forme de patte d’oie espacé de 5 mètres mini.La résistance inférieure à 5 ohms.
Bonne chance
Alphonse

HELLO LAURENT

Beau boulot .

Mais si tu permets,je pense qu’il faut rester indépendant au niveau des mises à la terre.
Une terre indépendante pour le mat.Une terre indépendante pour chaque appareil,avec chaque fois un piquet de terre + contrôle.
Ton travail sur les coax m’interpelle et me fais penser que je devrai en faire autant…hi

encore bravo pour ton installation 73

André on4 mer

Merci Alphonse et André pour vos commentaires.

Le problème c’est que l’ont peut toujours faire mieux, en la matière ! La patte d’oie, je pense que je garderai ça pour la prochaine campagne d’amélioration (l’an prochain !)

Pour André, j’ai un raisonnement différent du votre, contraire même puisque je partais du principe que tout devait être interconnecté.

En cas d’impact proche, les charges écoulées à la terre font augmenter le potentiel, mais pas uniformément partout. Il se forme un « gradient » de potentiel. Et si l’on a des masses séparées, on va se retrouver avec une différence de potentiel entre telle et telle masse.

Je crois que c’est ce que l’on appelle un « retour par la terre » (?)

Bonjour à tous,
Félicitations pour le travail professionnel et le partage de l’information par le CR.
Je suis d’avis (c’est la réglementation) qu’il faut l’interconnxion des terres par un câble ad-hoc- en général plat- de façon a ce qu’en cas de décargeEM il ne puissse y avoir de DDP entre les deux (voire trois ou quatre) points de mise à la terre.
De fait, un câble de terrre entre la terre du pylone, la terre de la station et la mise à terre de la maison- généralemnt à l’entrée de l’alimentation secteur…
Dans les endroits exposés( ex fermes d’alpage) on fait un maillage (6pts de terre).
Normalement aussi, le radier d’une maison devrait avoir son treillis soudé et mis à la terre en divers points (6pts) mais cela est rarement fait…
Donc André, désolé, mai svotre raisonnemnt est faux.
C’est aussi que pour cela on ne s’abrite pas sous un arbre et que l’on ne doirt pas se coucher au sol…
La terre mauvaise conductrice, en deux endroits peu éloignls va slors d’une décharge EM, présenter une grande DDP.
Bonne continuation & 73—Bernard—F6BKD—

BONJHOUR oui jecherche des photo ou document pour fair prise de terre pour ma futur station car jai eux mon certaficat 73 qro et merci

Bonjour

Par chance, je ne les ai pas achetés, mais un OM sympathique m’en a offert quelques uns.

Ceci dit, on en trouve parfois sur les brocantes amateur, sinon en neuf (mais ça coûte cher) ou bien il est possible de faire pareil avec des moyens amateurs, l’essentiel étant d’avoir une bonne étanchéité pour éviter d’avoir de l’eau dans le coax !

Bon courage dans vos recherches

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.