Catégories
radioamateur

The job is not finished…

… until the paperwork is done !

Après la fin du dernier CQWW SSB, je me suis retrouvé confronté à un dilemne concernant les QSL.

Je suis un fana des QSL, j’aime beaucoup en recevoir, et pour en recevoir, lorsqu’on est une station française, il faut en envoyer encore plus ! Je suis par ailleurs assez débutant sur le déca (ceci explique peut être cela), c’est pourquoi jusqu’à maintenant, après chaque contest, j’ai imprimé des QSL pour chaque contact (sauf les doublons bande et mode identiques). Ceci m’avait amené à envoyer au bureau environ 700 cartes après le CQWW SSB 2005, et environ 1200 pour TK1KJ pour l’édition 2006.

Cette année, compte tenu de l’augmentation du nombre (environ 2000 cartes à envoyer) j’ai hésité:

  • Les QSO « particuliers » (ceux apportant un nouveau band/country par exemple) ont d’ores et déjà été isolés de la masse pour envoi d’une carte (bureau ou direct selon les cas).
  • Ceux qui restent sont donc des QSO « lambda ». Par exemple, un allemand sur 10 mètres, comme j’en ai eu des centaines.
  • Mes QSL sont des cartes couleur, et je n’en ai pas 2000 en stock. Il faudrait donc en faire ré-imprimer, ce qui serait long et assez couteux.
  • Une fois les cartes en stock, il faut encore les imprimer, ou bien s’envoyer une bonne corvée de collage et tamponnage d’étiquettes.
  • Pour finir, tout le log est sur le LotW, et pas mal de confirmations arrivent par ce biais.

L’un dans l’autre, il me paraissait donc plus raisonnable d’en rester là, c’est à dire:

  • Envoyer les QSL pour les contacts particuliers
  • Pour les autres, se contenter du LotW et répondre aux éventuelles QSL arrivées

Ceci dit, sans doute signe de mon inexpérience, je ne peux me résoudre à ne pas envoyer de carte pour des QSO que j’ai réalisés. Après réfléxion, j’ai donc décidé, une nouvelle fois, d’envoyer des cartes pour tous les contacts.

Dans un souci d’économie et de rapidité, j’ai utilisé mon logiciel de log (DX Lab) non pas pour générer des étiquettes, mais des QSL complètes. Elles n’ont rien de particulièrement exotique, mais ce n’est pas trop leur but, qui est plutôt utilitaire. Le logiciel les produit en planche de 4 par feuille. J’ai terminé avec 391 planches de 4 cartes.

f1jkj_qsl_cqww07.PNG

J’ai commandé 400 feuilles bristol de 210g/m² (coût: 12€), de couleur jaune histoire de mettre quand même un peu de couleur dans tout ça ! J’ai ensuite imprimé les 391 feuilles, et utilisé un massicot pour le découpage en cartes de 90x140mm.

Je me suis ainsi retrouvé avec un beau petit tas de 1564 QSLs ! Par chance, DX Lab les imprime triées dans l’ordre, par bureau (à la seule exception des bureaux américains, que j’ai triés à la main).

dscn0130.JPG

Pour terminer, j’ai soigneusement rangé toutes ces cartes dans des cartons. Maniaque comme je suis, j’utilise des petits cartons de 11x16x12 qui conviennent parfaitement (j’ai remarqué que le REF utilisait les mêmes pour ses envois de cartes) et contiennent environ 500 cartes par carton.

Et voila ! Les 1594 QSL seront bientôt confiées à ma DRU, qui les déposera à Tours à l’occasion de son prochain déplacement.

2 réponses sur « The job is not finished… »

[…] Éventuellement, (ré)instauration de mécanismes visant à limiter les envois. Nous ne payons rien, en France, lorsque nous en voyons des kilos de cartes. Ce n’est pas la règle, beaucoup de bureaux font payer, au poids par exemple. On peut imaginer que les bureaux destinataires se plaignent de ce que les bureaux à envois “gratuits” les inondent de cartes. […]

Répondre à (Pré)avis de décès | Blog radioamateur F1JKJ Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.