Psshit (2)

Suite de l’article précédent pour donner quelques nouvelles aux lecteurs qui, j’en suis certain, trépignent d’impatience:

S’agit-il d’un court-circuit dans le(s) tube(s) ? Ils datent de 1998 et ont peut-être lâché, tout simplement. A l’ohmmètre, pas de court-circuit « franc » entre filament et grille et plaque. Mais c’est un test à vide et à froid, je vais donc tâcher de tester les tubes sous haute tension pour vérifier l’isolement entre ces circuits.

Le but étant de déterminer si mes tubes actuels sont QRT…

Ensuite, je vais bien entendu réparer ce qui a lâché, à commencer par les fusibles secteur de l’ampli (je n’en avais pas de rechange!), en passant par la capa, et vérifier la zener de polarisation.

On peut lire beaucoup de chose à propos du TL-922 sur internet. Dans les conseils relevés revient souvent celui consistant à mettre les grilles des tubes réellement à la masse, directement et non via un circuit RLC à la noix tel que celui qui a flambé. Mais justement: Chez moi il a flambé. S’il n’avait pas été là, que serait-il arrivé à la place ?

Il y a aussi beaucoup de modifs pour cet ampli: Soft start, protection des filaments contre les trop forts courants d’appel, protection contre les parasites VHF, modif du circuit PTT (qui fonctionne actuellement avec du 120V sur la prise CINCH), QSK (ça, ce serait très cool), remplacement des voyants par des LEDs, fusible sur la HT etc etc. Nous verrons cela après la réparation, et je vous en reparlerai, bien entendu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.