Catégories
radioamateur

Jeunisme

C’est en lisant, par curiosité, la présentation d’un bel ampli HF à transistors capable de délivrer 2400W PEP et vendu autour de 10K€ que j’ai repensé à ce refrain, que l’on entend souvent, du manque de jeunes dans le radioatameurisme.

qrp-002.jpg

A y repenser, le postulat selon lequel « s’il n’y a pas de jeunes, le hobby est condamné » est faux. Pour prendre un exemple extrême, prenez les maisons de retraite, il n’y à pas de jeunes.. mais leur avenir n’est pas noir pour autant !!

Nous sommes à l’heure du “papy boom”, de nombreux actifs deviennent chaque année des retraités. Ils bénéficient alors de beaucoup de temps pour réaliser leurs rêves de jeunesse. Le retraité de 65 ans avait 15 ans en 1957, période où le radioamateurisme (qui, dixit certains, était à son « age d’or ») l’aura certainement fait rêver.

Certes, on n’a plus à 65 ans la mémoire ou les réflexes de ses 20 ans, mais cela pousse justement certains retraités à s’imposer une activité intellectuelle. Une activité légèrement scientifique comme la radioélectricité, ou bien une activité purement cérébrale comme l’apprentissage du morse a tout pour motiver les retraités !

Et n’allez pas leur dire que tout cela est dépassé ! Contrairement aux petits enfants qui auront vite fait de ringardiser nos TRX et notre morse avec leurs GSM qui font du MSN, les retraités s’en fichent pas mal d’être à la mode !

Si ce constat ne semble pas encore être parvenu jusqu’à nos associations, il est déjà assimilé par tous les « marketeux » du marché commercial radioamateur. Car il est indéniable que le retraité dispose de beaucoup plus d’argent que le “jeune” !

D’où une tendance actuelle au “haut de gamme” du matériel commercial. Un transceiver à 10K€, un ampli à 10K€, une antenne à 2,5K€.. Ces gammes là n’existaient tout simplement pas il y a 10 ans, elles sont nées avec le papy boom !

Et que dire de la mode des « boat anchors » qui pousse à trafiquer avec des postes vieux d’un demi siècle ?

Je ne prêche pas pour avaliser les QSO “prostate” ou la grabatisation de notre loisir, mais la vague actuelle du “papy-boom” et des retraités dynamiques est sans aucune doute un “filon” que nous aurions tort de négliger sous prétexte de jeunisme ! Reste à trouver les bons moyens de promouvoir le radioamateurisme vers cette « cible »…

2 réponses sur « Jeunisme »

Salut,

Effectivement coté promotion nous avons plusieurs axes de travaux et il est difficile de tout traiter de front vu notre petit nombre.
Néanmoins je partage à 100% ton analyse d’autant plus que le papy boom concerne des personnes très techniques et très capables.
Nous ne devons absolument pas négliger cette cible qui à beaucoup d’atouts par rapport à un public jeune : Disponibilité, libéré en général des contraintes familiales ainsi que la plus part du temps libéré aussi des gros problèmes financiers (mais pas toujours).

Ensuite, parmis ces personnes nous avons des techniciens, ingénieurs, chefs de projets de haut vol et ils pourraient être très moteur pour des projets d’envergure…

Nous sommes donc bien d’accord , il ne faut pas négliger notre papy boom très actif. (plus vraiment l’image du papy en chausson…)

73 Guil. F8ARR

Répondre à f8arr Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.