Faut suivre !

Dans un article précédent, j’évoquais les clusters modernes et les spots qu’ils « génèrent automatiquement lors de leurs décodages et qui viennent alimenter nos logiciels de cluster à un rythme très soutenu. »

En écrivant cela, je me demandais, en pratique, quel était le rythme en question.

La réponse m’a été apportée par N4ZR dans un article sur le blog du « reverse beacon network », où il montre l’évolution du rythme du « spotting automatique » par le reverse beacon network lors du récent Russian DX Contest.

Comme vous le voyez, c’est impressionnant: L’activité démarre et s’arrête comme un mur aux heures de début et fin du contest, mais surtout on arrive en pointe à plus de 600 spots à la minute!

Le tout pour un total de … 545 747 spots ! Il serait intéressant de comparer ce chiffre avec le nombre de spots reçus en CW sur la même période sur le réseau cluster « conventionnel » (Pascal ?) mais si cela se trouve, les choses ont déjà basculé en faveur du cluster « automatique »…

Une réponse sur « Faut suivre ! »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.