Bon exemple

Je ne suis pas un ayatollah de la QSL via bureau. Le bureau, c’est long et incertain. Après avoir contacté un DX qui m’apporte quelque chose de nouveau, je préfère généralement envoyer ma carte en direct, ou mieux la demander par les systèmes OQRS lorsqu’ils existent.

Pourtant, il faut bien avouer que certains exagèrent, et ne font rien d’autre que vendre leurs QSL. Cela n’est pas acceptable. Mon point de vue est qu’une possibilité d’obtenir gratuitement la confirmation de ses contacts (via bureau ou LotW) devrait toujours être ouverte.

En refusant de créditer les QSO réalisés par l’expédition italienne C91VM au Mozambique (AF-061, AF-066 et AF-088), la RSGB / IOTA montre le bon exemple: Cette expédition impose un don de 5USD pour recevoir une carte (à défaut, elle serait envoyée via bureau et dans longtemps).

Les QSLs en question, si elles ne sont plus valables pour le IOTA, ne servent plus à grand chose. Il y a donc fort à parier que beaucoup moins de monde les demandent, et que les italiens fassent finalement une mauvaise opération !

Bravo le IOTA ! Exemple à suivre pour le DXCC…

2 réponses sur « Bon exemple »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.