Catégories
radioamateur

Adieu Megahertz

mega.gifVous le savez sans doute déjà, la revue Megahertz est désormais du passé. Il n’y aura pas de numéro de Septembre, ni d’autres. Éventuellement, faites un saut chez le marchand de journaux, vous pourrez peut être encore acheter « le dernier ».

Difficile de mettre au clair les sentiments que m’inspire cette disparition. J’ai connu le radioamateurisme grâce à Megahertz, que je lis depuis 20 ans. A l’époque, F6EEM et sa grande g.. plume donnaient un ton assez caustique. La revue dérangeait, et Radio-REF a dû s’adapter.

Depuis une quinzaine d’années, c’est surtout F6GKQ qui présidait aux destinées de la revue. Soracom est devenu SRC et la revue a pris un tour plus professionnel. J’ai été abonné, j’y ai même tenu la rubrique packet-radio, un moment. Ironie du sort, j’avais envoyé à F6GKQ un article sur l’expédition TK7C, pour publication dans le numéro de.. septembre..

Dans le « dernier édito » sont évoquées les diverses causes de la mort du journal. Il y a surtout des facteurs conjoncturels: Prix du papier, prix de l’affranchissement. Certes, ce sont des coûts qui doivent grignoter les marges, mais je m’interroge surtout sur un facteur structurel: Quel était encore l’intérêt de Megahertz ?

La disparition de Megahertz, c’est un peu comme vendre une maison de famille où vous n’allez plus jamais. Vous y avez beaucoup de souvenirs, passé beaucoup de bons moments, mais vous n’y allez plus, et malgré tout la raison commande de s’en séparer. C’est inéluctable.

Je répète: Je ne reproche rien sur le plan éditorial à feu la revue, ni à ses auteurs. Mais, à titre personnel, je dois bien avouer que je n’achetais guère la revue, à laquelle je n’étais plus abonné (remplacé par QST), sauf pour accompagner un voyage. Et surtout, que je n’y apprenais pas grand chose. Toutes les actus, toutes les nouveautés matérielles, toutes les infos DX, toutes les annonces, tous les comptes-rendus.. tout est déjà sur internet. La question de fond, c’est de savoir si imprimer du papier tous les mois et l’envoyer par la poste à des lecteurs est un « business model » encore viable aujourd’hui.

Et maintenant ?

J’imagine qu’il faut souhaiter à Denis F6GKQ de retrouver du travail. Je lui suggère, si ces mots lui parviennent, d’ouvrir un blog, s’il n’est pas trop dégouté, pour continuer à nous faire partager ce qu’il souhaite, en toute liberté. Et surtout, je lui dit BRAVO et MERCI pour cette belle revue.

A première vue, le REF fait une bonne affaire. QST ne remplacera jamais une revue francophone. Il y a fort à parier que les inscriptions au REF remonteront un peu, ne serait-ce que de la part de ceux qui avaient fui lorsque la revue est redevenue obligatoire. Les recettes publicitaires de Radio-REF devraient remonter aussi (les annonceurs français qui boudaient quasi-unanimement la revue en seront pour leur frais). Et on peut espérer que le contenu rédactionnel s’étoffe lui aussi. Pour autant, il ne faudrait pas que Radio-REF ne voie qu’à court terme, la question de fond (imprimer du papier tous les mois et l’envoyer par la poste à des lecteurs) lui est aussi posée, et il serait bon que cela serve de leçon.

Accessoirement, Radio-REF étant désormais sans concurrence, cela devrait donner davantage de liberté, aussi bien sur le fond (rédactionnel) que sur la forme (format plus économique, tarifs publicitaires etc).

Enfin, la société SRC (402 617 443 R.C.S. MARSEILLE) va être mise en liquidation, dixit le site de la revue. Il faudrait suivre cela, mais éventuellement, il pourrait être intéressant qu’un éditeur fasse une offre de reprise. La société détient un stock (de livres, d’anciens exemplaires de la revue) et surtout la propriété intellectuelle et les archives de tout le passé de la revue. Reprendre cela (surtout les droits et les archives) éviterait que tout tombe dans l’oubli !

14 réponses sur « Adieu Megahertz »

Bonjour,
J’ai acheté tous les MHZ depuis le numéro 1!
Une revue vivante, à jour pour la technique etc vient de disparaitre.
J’ai une pensée toute particulière pour Denis et toute l’équipe: ils ont tant donné, essayé de toujours faire mieux…
Qu’ils (elles) soient sereins: ils (elles) ont entrenu la flamme pendant 26 ans et je suis persuadé que cette volonté sera récompensée.
Quoi qu’il en soit, j’ai une pensée chaleureuse pour toute l’équipe qui a fait tout ce qu’elle a pu!
Félicitations et courage, des Amis pensent à vous!
SWL François.

Bonjour

Comme tout le monde,abonné fidèle, j’ai reçu un véritable coup sur la tête en apprenant la nouvelle.Que faire pour aider,peut-être une bonne âme pour reprendre l’affaire ? C’est à souhaiter.

Il y a encore « ondes magazine » mais pour combien de temps ? CQ avait aussi QRT à son époque et bien d’autres,merci encore et bonne chance à Denis BONOMO.
Beaucoup de courage ça va être dur au début,ayant aussi été artisan obligé à cesser aussi.

73 très qro en éspérant encore……..de F5SBP/23 Alain

Merci à F6EEM d’avoir créé Megahertz et à Denis F6GKQ de l’avoir fait vivre si longtemps. Lecteur de la première heure, j’ai « acheté » la revue dés parution, tous les mois, faisant parfois des kms lorqu’elle n’était pas disponible à proximité. La perte – intellectuelle- est immense car cette revue de vulgarisation du radioamateurisme était en vente en kiosque et, donc accessible à tout un chacun, sans contrainte d’affiliation à une quelconque association. Je souhaite, que les personnes travaillant pour la revue trouvent rapidement une activité digne de leurs efforts passés.
Avec mes 73’s , Pierre F1EVJ

Tout comme tant d’autres OM j’ai appris par Denis (F5LPR – de Port Leucate – 11) l’arrêt d’activité de LA revue OM de francophonie.
C’est avec beaucoup de bonheur que j’ai eu l’opportunité de collaborer à la revue et je voudrais louer l’excellente relation que j’ai pu entretenir avec Denis le rédac chef de MEGAHERTZ.
Pigiste professionnel – tout en étant radioamateur ! – je puis attester de l’excellente relation que Denis entretenait avec les collaborateurs – un exemple que j’aimerais rencontrer dans le métier. Depuis l’arrêt des activités, je n’ai pas eu l’occasion de le lui dire de vive voix, mais j’aurais aimé pouvoir le soutenir et peut-être lui suggérer l’une ou l’autre piste pour lui permettre d’entretenir un QRL que je veux croire indispensable. Bref, si l’un ou l’autre d’entre vous est en mesure de le contacter, n’hésitez pas à lui rappeler mes coordonnées (luc@smeesters.be) et lui faire part de mon meilleur soutien qui se voudrait plus qu’un simple propos de bienséance. Pour ma part, je suis on ne peux plus navré de voire disparaître une publication qui s’adressait à l’ensemble de la francophonie et faisait vivre l’esprit « si tous les gars du monde » en actes plus tôt qu’en paroles.

73 QRO de Luc de ON4ZI
et à bientôt sur papier ou sur l’air.

Bonjour,
Je suis aussi un fidèle lecteur de Mégahertz magazine depuis le Numéro 1, et abonné dès les premiers numéros. Je déplore la perte de cette magnifique revue et voudrait témoigner à l’équipe de MHz mes remerciements et mon soutien!
Je venais de renouveller mon abonnement pour 2 ans. Je serais déçu de ne pas retrouver ma revue préféré dans ma boite à lettre.
Je suis aussi un fidèle lecteur de VHF-Communication, mais je trouvais que MHz était complémentaire. J’ai un peu la nostalgie des articles de F6CER par exemple, et plein d’autres auteurs que je ne peux citer mais que je remercie!

Je ne suis ni radioamateur, ni SWL, ni Cibiste, seulement un passionné de technique HF (il n’y avait pas que des RA je suppose qui lisait cette revue).

Bonjour,

Victime de l »époque! On peut tout dire tout expliquer, justifier. Mais quand c’est fini , après les quelques semaines d’agitation, c’est subitement le désert, la solitude, et les requins qui tournent autour des restes, espérant la bonne affaire pour « pas cher ».

Difficile de se mettre à la place de l’équipe « Megahertz »…
Je pense bien à eux, bonne chance, gardez le plus possible le moral, en attendant votre nouvelle vie.

Merci pour vos articles, et votre optimisme.
73 QRO QRO

Jean-François

Bonjour,

Au sujet de MEGAHERTZ Magazine,

En tant que lecteur depuis le n°1, mais aussi auteur depuis plus de 12 ans :

– je félicite et remercie tous les auteurs car je sais maintenant ce que représente la publication d’un article qui s’efforce de respecter les lecteurs.

– je félicite et je remercie Denis, F6GKQ, car je sais maintenant ce que représente la fonction de rédacteur en chef.

– je félicite et je remercie par avance tous ceux qui écriront à l’avenir un ou plusieurs articles dans le but de ne pas laisser disparaître des connaissances et un savoir-faire qui ont toujours constitué les fondements du radioamateurisme.

– je remercie tous ceux qui ont trouvé un intérêt régulier à lire une revue qui, me semble-t-il, a assez souvent réussi à maintenir un juste équilibre entre les nécessités financières de son statut commercial et les besoins culturels des radioamateurs.

– enfin, je pose à mon tour une question : pourquoi les radioamateurs français sont-ils de plus en plus éloignés de la plupart des publications techniques traitant de la radio, en tant qu’auteurs mais aussi en tant que lecteurs ?

Bien cordialement,
F6AWN

Et moi qui enguirlandais mon marchand de journaux en lui disant qu’il était mal approvisionné !!!

Depuis 26 ans j’allais religieusement chercher mon Megahertz du mois, maintenant je suis comme un orphelin, je tourne en rond, assommé par la nouvelle.

Je souhaite à toute l’équipe beaucoup de courage mais je sais qu’ils n’en manquent pas et que nous les retrouverons surement très vite dans une autre aventure.

Joël

Je dis bonne chance à Denis et à son équipe, J’espère qu’ils retrouveront vite un nouveau job .
En tant que rédacteur occasionnel, je regrette que les nouvelles générations ne soient pas plus réceptives à la technique et/ou à la construction fussent-elles même modestes. Le gros PB est là, et Mégahertz et d’autres publications en font les frais, je rejoins en cela le sentiment de F6AWN.

Alain

je lisait MEGAHERTZ depuis le n°1 et chaque moi c’était avec impatience que j’attendais sa sortie.
Mais que vais-je bien lire le soir au coin du feu ou dans le train et durant les vacances.
je nes suis pas de ceux qui conservent les revues,domage car j’ai du me séparer d’une petite fortune de cette revuen il y a quelque temps.
je suis comme beaucoup abonné au REF par obligation mais son contenu ne me passionne pas autant que feu MEGAHERTZ

merci a l’équipe MEGAHERTZ qui a su tenir si longtemps et passionner tant de jeunes, et faire de nouveaux radioamateurs.

je suis un swl abonné a la revue depuis le n°1 je suis pèné par la mort de cette revue
je remercie tous ceux qui ont fait vivre MEGAHERTZ.
C’EST UNE REVUE QUE J’AI TOUJOURS GARDE COMME UN GUIDE QUI MA Donné beaucoup de plaisirs dans les radiocommunications…et bidouille OM…..
merci encore a toutes l’équipes
73 QRO….A Tous les Passionnées.

et bien voila,maintenant on peut affirmer que le virtuel ne vos pas le réel.Moi aussi je soutient tout ce qui vie,méme cette revue qui était si riche en technique et conviviale pour tous ceux qui aime la communication internationale universelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.