AuthorF1JKJ

Inconstitutionnalité des interceptions hertziennes en vue

Pylone GSM

«les mesures prises par les pouvoirs publics pour assurer, aux seules fins de défense des intérêts nationaux, la surveillance et le contrôle des transmissions empruntant la voie hertzienne» ne nécessitent ni autorisation préalable de Matignon, ni contrôle a posteriori par le gendarme des écoutes.

[…]

on voit assez mal comment ce legs persistant de la loi de 1991 pourrait survivre aux fourches caudines de la rue de Montpensier, sauf à ce que les «sages» aillent à l’encontre de leur propre jurisprudence

Un article intéressant à lire dans Libération.

Frequency

Vous vous souvenez de ce film “Fréquence Interdite”, sorti en 2000 ?

Il racontait l’histoire d’un père et de son fils, qui entaient en contact à travers le temps par l’intermédiaire de la vieille station radioamateur du père, à l’occasion d’aurores boréales.

Hé bien, preuve que la communication à travers les ages est bien une réalité, le film nous revient, en 2016 ! Sous la forme d’une série cette fois. Elle porte le même nom: « Frequency« . Avec quelques changements (le couple père-fils est devenu père-fille, les aurores boréales sont remplacées par un simple orage) mais avec des ingrédients de base qui ne changent pas: La communication s’établit par l’intermédiaire de la vielle station radioamateur du père, dont l’indicatif ne change pas non plus: WQ2YV.

Pour le reste, le scenario est connu: En changeant des évènements du passé, on produit des conséquences pas toujours volontaires dans le présent… Ca marche pour “Retour vers le Futur”, pour “Les Visiteurs”.. et ça marche pas mal ici aussi. J’ai regardé l’épisode 1 (disponible sur iTunes) et je dois avouer que j’ai hâte de voir les suivants !

Stranger Things

Un mot rapide pour vous signaler la série Stranger Things.

Si vous avez aimé E.T, la série vous replongera dans cette ambiance des années 80 où les gamins utilisaient des talkies-walkies pour discuter entre eux.

Pour être tout à fait honnête avec vous, la radio a un rôle très anecdotique dans l’histoire, mais ne boudons pas notre plaisir.

La série est très bien faite, même si elle joue sur un registre un peu facile, en ré-utilisant beaucoup des ingrédients qui ont fait le succès du film de Spielberg: Un “extra-terrestre”, un complot adultes / enfants, un complot de l’état (intéressant, cette tendances des américains à croire que leur état pourrait leur vouloir du mal…)

Bref, si vous avez quelques heures à tuer, n’hésitez pas, les 8 épisodes sont disponibles par tous moyens, et même légalement sur Netflix.

Bravo Laurent, F8BBL !

Louis Pouzin n’a pas inventé Internet, mais sans lui, il n’y aurait pas d’Internet

Croyez-le ou pas, mais si aujourd’hui nous parlons de « l’Internet » et du TCP/IP, et non de « Catenet » et du « datagramme », c’est grâce, ou à cause des PTT. C’est une longue histoire.[…]

Un article intéressant, une époque fascinante. Sur le même thème, d’ailleurs, je vous conseille « La théorie de l’information« .

Source : Louis Pouzin n’a pas inventé Internet, mais sans lui, il n’y aurait pas d’Internet

© 2019 Radioactif!

Theme by Anders NorénUp ↑