Catégories
radioamateur

Quand te reverrai-je ?

sol09.gif

Cette image, ainsi qu’une vingtaine d’autres, sont accompagnées de leurs explications, mais ceci mis à part, elles sont aussi tout simplement superbes !

Electricien-tableautier

Comme vous le savez peut-être (sinon, regardez par ici) j’ai fait réaliser des travaux importants pour transformer une partie de mon garage en véritable pièce pour la radio et l’ordinateur.

Les travaux sont finis depuis un petit moment, mais après la peinture restait à réaliser l’installation électrique.

Afin de ne pas faire trop de trous dans le doublage isophonique et d’avoir quelque chose d’assez modulaire, j’ai choisi d’installer dans le shack une goulotte, tout le long d’un côté de la pièce. J’avais une idée précise en tête, mais après un tour chez Leroy-Merlin et Castorama, ce que je voulais n’était pas proposé. J’ai donc du allez voir le catalogue du fabricant et commander chez un grossiste, pour pouvoir obtenir ce type de goulotte.

Je voulais y mettre « plein de prises » afin d’éviter d’être frappé par la « multiprisite », maladie répandue dans le milieu radioamateur (avouez, vous aussi vous en avez dans votre shack !). La norme NF-C-15-100 prévoit que 8 socles peuvent être raccordés, au maximum, sur un circuit 20A. Mais 8 ce n’est pas suffisant, j’ai donc opté pour 16 socles, c’est  dire création de deux circuits, plus deux socles pour l’éclairage sur un circuit particulier (commandé par interrupteur). F6AOJ m’a dit qu’il avait 70 prises dans son shack.. gloups, je n’en suis pas là (il doit être branché en tarif jaune, l’ami AOJ !)

Bref, une fois la décision prise, restait à installer tout ça.

Mon tableau électrique date de la construction de la maison (une vingtaine d’année), il n’est constitué que de portes-fusibles et affichait presque complet en termes d’emplacements disponibles pour de nouveaux modules. Vos auriez fait quoi, vous ?

Le plus simple ce serait d’ajouter deux portes-fusibles pour les nouveaux circuits

  • Quitte à ajouter ça, autant mettre des disjoncteurs..
  • ..Quitte à mettre des disjoncteurs, autant mettre un différentiel en tête..
  • ..Quitte à mettre un différentiel, autant en mettre aussi pour les autres circuits de la maison..
  • Ah, mais si je veux faire ça je n’ai pas assez de place dans le tableau..

Bon, je ne sais pas où vous en seriez arrivés, mais moi j’ai fini par virer tout l’ancien tableau pour en installer un nouveau, avec plus de place, remplacer tous les portes fusibles par des disjoncteurs, et installer en tête de tous les circuits des inters différentiels.

Il y a 15 jours, j’ai donc installé le nouveau tableau, et le week-end passé j’ai terminé mon installation de goulotte, ainsi que la liaison de terre (encore des améliorations à apporter sur ce point) (d’ailleurs, il reste encore des choses à améliorer dans le circuit électrique de la maison, comme cette prise du frigo reliée sur le circuit chauffage des chambres.. mais c’est dans le câblage, pas au tableau, alors je ferai ça un jour où j’irai me promener dans les combles).

J’ai ensuite pu réinstaller mon shack, petit à petit. Je ne sais pas combien de « prises » en tout genre il peut y avoir dans une station comme la mienne, pourtant simple, mais c’est impressionnant quand on fait le tour.

Voila, tout est en place, et surtout tout fonctionne ! A part quelques paramétrages à refaire dans le PC (qui avait servi à autre chose entre temps) je n’ai eu aucun souci.

Pour valider le tout, j’ai contacté VK9DWX sur 15 et 20 SSB. Nickel, un new-one.

XYL m’a dit que la pièce radio était la plus agréable de la maison.. et c’est pas faux.. j’ai bien fait de ne pas me soucier du chauffage, entre le PC et l’ampli, il fait très bon, en plus la pièce est ensoleillée !

Demain, je mettrai des photos de tout ça.

Catégories
Meta radioamateur

Cycle 24: Adieu l’analogique

Il y a une catégorie de radioamateurs qui m’amuse, c’est celle des « prophètes de malheur« . Ils sont vieux, pas forcément en age, mais dans leur tête. Ils ne savent plus s’amuser et ne parviennent plus à trouver de l’intérêt au radioamateurisme. Faute à eux.

Non content d’en être blasés, il faut qu’ils en dégoutent les autres. Et vas-y que le radioamateurisme est mort, et vas-y que le REF va mourir, et vas-y que mauvais présage etc etc..

Bref, tout ça pour dire qu’une chose est certaine: La radio analogique est condamnée. En pensant à cela, j’ai réalisé ce matin que le cycle 24 (vous savez, le fameux, l’arlésienne) sera très certainement celui de la mort de la radio analogique.

J’y vais peut être un peu fort: Le BINGO n’est pas mort, et ce n’est pas un SDR ! Jusqu’à maintenant, les seuls adeptes des Flexradio étaient des über-geeks ou des kakous du 80m, mais il faut bien constater que, sans que l’on s’en rende réellement compte, le SDR a conquis nos shack, depuis les grosses bêtes de course jusqu’aux petites bidouilles SoftRock.

Les derniers produits annoncés par Flexradio, comme le FLEX-3000 ou le FLEX-1500 nous laissent entrevoir les tendances de nos shack pour la prochaine décennie.

Le mouvement qui s’annonce, vers les SDR, me semble définitif. Aujourd’hui, nous utilisons encore les SDR pour faire ce que nous connaissons (de la SSB, du morse). Tout est numérique sauf le maillon radio, où l’analogique reste le passage obligé. Le reste est encore « terra incognita » aussi bien techniquement que règlementairement.
Il semble évident que lorsque le mouvement sera amorcé, nos transmissions s’effectueront en numérique de bout en bout.. il s’ouvrira alors un nouveau champ d’expérimentation, quasiment insondable.

En attendant, écoutons bien le crachouillis de nos bandes pendant le cycle 24, enregistrons même, pour faire écouter à nos enfants.. ce sera le dernier.. analogique !

Le cycle 24 est probablement le dernier aucours duquel nous pourrons faire l’expérience de QSO « à la limite » que seul l’analogique permet, ou de pile-ups (un pileup en numérique, je me demande comment ça marchera.. une file d’attente un peu comme y’avait dans WISP, avec une fonction random ?). Tourner le VFO, ce sera un geste du passé. Même spotter un truc sur le cluster deviendra absolument farfelu.

Nous sommes tous des nostalgiques, je suis sur. Certains écoutent aujourd’hui des disques vynils avec beaucoup d’émotion, pareillement nous pourrons continuer à faire des contacts en phonie ou en morse, même dans 20 ans; mais ouvrons bien nos yeux et nos oreilles, nous allons assister à une mutation.

Catégories
radioamateur

Avant, j'étais moche…

Ma vie était un enfer
[youtube R1bkCka-9h4]

Après cette intro, quelques photos des travaux dans mon shack, suite à un QSO avec Fabrice F1USF qui se demandait où j’en étais.