TagANFR

2016: Nos administrations ont découvert le Net

Par un article publié sur son blog, le très actif F8BXI nous apprend que le Règlement des Radiocommunications (R.R) publié par l’UIT est désormais disponible en ligne.

Il y a plusieurs années, dans un article concernant l’extension de la bande 40m, j’avais critiqué l’UIT qui ne distribuait ce document que moyennant finances.

Les choses ont évolué dans le bon sens, tant mieux.

Je note au passage que l’ANFR elle aussi a évolué positivement, puisque le Tableau National de Répartition des Bandes de Fréquences (TNRBF) dont je critiquais également la diffusion commerciale, est lui aussi diffusé gratuitement en ligne.

Les z’indicatifs des z’activations

Je n’ai rien contre la voltige aérienne en général, ou son championnat du monde en particulier. Mais ce tweet du REF faisant la promotion de TM36CMVA qui m’a fait réagir hier. Je trouve ce genre de promotion déplacé de la part du REF, sur le fond et sur la forme.

Sur le fond, car la voltige aérienne, c’est sans doute très sympa, mais ça n’a pas grand chose à voir avec le radioamateurisme. Pas plus que le Tour de France , les 24 heures du Mans ou l’anniversaire de la rupture du barrage de Malpasset d’ailleurs.

Le REF me paraissait avoir saisi cette difficulté lorsque, pas un communiqué récent, il a fait la distinction entre les manifestations « radio » et celles qui n’ont pas de rapport, se plaçant un peu en retrait des secondes.

Mais après tout, c’est l’ANFR qui attribue des indicatifs, et donc qui est juge du bien-fondé des demandes (à ce sujet, il serait intéressant de connaître le taux de refus de ces demandes de la part de l’ANFR, étant précisé que, à chaque fois qu’elle accepte d’en attribuer, l’ANFR encaisse un petit cheqos…)

Sur la forme, c’est bien plus grave. Comme je n’avais expliqué dans un article en décembre 2007, la composition des indicatifs radioamateurs n’est pas laissée au libre choix de l’ANFR, puisque le RR de l’ITU en donne les règles.

La règle de composition de nos indicatifs est donc simple: Une lettre (pour B, F, G, I, K, M, N, R et W) ou deux, suivie d’UN chiffre, suivi de PAS PLUS DE QUATRE CARACTERES dont le dernier sera UNE LETTRE.

Si l’on prend l’exemple de TM36CMVA,  on a deux lettre (TM), un chiffre (3), puis CINQ CARACTERES (6CMVA), donc ce n’est pas conforme.

Et donc, quand en plus d’être d’un intérêt radio discutable, les indicatifs ne sont pas conformes, je trouve que le REF devrait s’abstenir d’en faire la publicité.

© 2019 Radioactif!

Theme by Anders NorénUp ↑