Commutateur d'antenne (suite)

Suite à mon dernier article sur les commutateurs d’antennes, j’ai eu quelques retours.

Concernant les prix, il est vrai que certains commutateurs sont assez économiques. On trouve des Ameritron pas chers, surtout compte tenu du cours actuel du dollar. Monter le système soi-même revient peut être au même prix.

Bon.. mais si vous achetez un Ameritron pour finalement tout changer dedans (j’aime pas les PL, je vais mettre des socles N.. ah et puis j’aime pas ces relais, je vais en mettre des meilleurs.. et puis ce boitier ne m’inspire pas, je préfère la fonte d’alu.. finalement il ne restera que le circuit imprimé d’origine !) l’opération est moins rentable. D’un autre côté il faut bien régler le problème, et l’Ameritron permet de le faire à moindres frais.

Concernant la commande, c’est un peu pareil. Après avoir fouillé un peu, je pense que les solutions 1-wire pourraient être intéressantes. Regardez ce petit dépliant par exemple. Je suis sur qu’un OM un peu bidouilleur aurait vite fait de nous pondre un système de commande sympathique. Un contrôleur avec boutons + port pour contrôleur de bandes + port COM/USB côté station, une platine additionnelle pour piloter les relais côté antennes. Le bus 1-wire fonctionne jusqu’à plusieurs centaines de mètres, s’auto-alimente, permet d’avoir plusieurs « récepteurs » etc etc..

Je n’ai pas regardé le fonctionnement du « fil pilote » (qui commande les radiateurs électriques dans les maisons modernes) mais il y a peut-être de bonnes idées à gratter de ce côté là également ?

C’est peut être moins « agricole » (HI)  que d’envoyer direct la tension de commande du relais depuis l’autre bout, mais c’est plaisant intellectuellement !

Bref, là aussi, le mieux est peut être l’ennemi du bien et j’ai peut être tort de me torturer l’esprit ou d’envisager de développer moi-même ce genre de choses pour lesquelles je ne suis pas compétent.

Mais au moins pour la commande je suis content d’avoir trouvé une solution qui me semble adéquate !

NB: Si les fabricants de matériel OM fouillaient un peu la question, il est évident qu’ils pourraient nous proposer des systèmes de commande sympathiques. Quand on prend le cas d’une station avec un commutateur d’antennes, un rotor et une Steppir, on arrive quand même à un bon petit tas de câbles de commande dont le coût pourrait être amorti par l’économie de câbles ! Je suis sur qu’il y aurait un « marché » pour une solution de simplification ! Qui sait, si un électronicien entreprenant lis ces lignes…

A lire sur ce blog...

Rétrospective 2016 Rapide retour sur l'année écoulée du point de vue radio. Cela permet au moins de mettre mes idées au clair ! Pas de QSO Sur le plan du trafic, au mo...
Game Over Une page est en train de se tourner: F1JKJ 2005-2015. Nous déménagerons pour Montpellier au mois d'août. D'ici là, je vais démonter toute la station...
Protection des coax C'est sans doute une évidence pour beaucoup, mais le démontage de mes antennes m'a donné l'occasion de vérifier que cette méthode de protection des ra...
Antennes et Arduino Les antennes directives, c'est bien, mais il faut les orienter dans la bonne direction (M. de Lapalisse n'aurait pas dit mieux) Dans quel azimuth est...
Test d’un tube sous haute tension Pour faire suite aux épisodes précédents (1, 2) j'ai poursuivi mes investigations hier en testant un tube suspect pour déterminer s'il était encore fo...

1 Comment

  1. Bonjour Laurent, comme dit F1NGP il faut une tension pour commander les relais et un dispositif pour choisir le relais à commuter, pour cela je verrais bien un LM 3914, suivant la tension on peut choisir jusqu’à 10 sorties. Avec le zéro commun, trois fils sont nécessaires si je compte bien et ce dispositif ne fait pas appel à une usine à gaz. A vous de voir. Jackie F6FOJ

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

© 2017 Radioactif!

Theme by Anders NorénUp ↑