Dans un article précédent, j’avais parlé de ma participation à la Florida QSO Party, et comment je m’étais pris au jeu.

Quelques commentaires à l’article en question avaient montré un certain intérêt pour les QSO parties américaines. Je profite donc de la lecture d’un article à leur sujet dans un NCJ de 2008 pour apporter quelques conseils.

Se concentrer sur les grosses QSO parties.

A moins que vous n’ayez besoin de contacts avec un petit état particulier, mieux vaut choisir de participer à une QSOP d’une certaine importance. Vous aurez beaucoup plus de chance d’entendre des stations (ne riez pas !), et surtout d’y avoir des mobiles (« rovers ») qui sillonnent les contés rares du ou des états en question.

Pour cela, voici un tableau des QSOP les plus importantes:

state-qso-parties-stats

Bien lire le règlement

Tous ces evènements étant indépendants, il n’y pas d’unification des règlements. Pour connaître la durée, les catégories (monobande ou pas, mono-mode ou mixed, cluster ou pas), savoir quel report vous devez passer ainsi que la façon dont le score est calculé, lisez donc bien les règles avant de jouer !

Connaissez les comtés

Ceci est particulièrement utile en SSB. S’il vous entend appeler, le correspondant va vous passer un report incluant généralement le nom de son comté. Le tout en américain-machouillé-qui-parle-vite, genre « faï-naï-jef’sn ». A vous de comprendre qu’il a dit « Jefferson », et de noter l’abbréviation dans votre log.

Il me semble donc impératif de disposer sous le coude d’une liste des comtés du ou des états. Eventuellement, vous pouvez aussi avoir une carte, et vous amuser à la noircir au fur et à mesure des QSO.  Généralement, ces infos sont disponibles sur les sites des QSO Parties, mais sinon vous pouvez utiliser cette liste.

Quelques liens

Bon trafic !