Le projet « Outernet » a démarré sur Indiegogo, où il s’est financé à 230% en janvier 2015.

Partant du constat que tout le monde, pour des raisons variées, n’avait pas accès à l’internet, l’idée est d’utiliser des satellites (déjà existants) pour diffuser de l’information libre de façon ouverte à tous.

Sous réserve d’être équipé du matériel de réception, n’importe qui peut donc recevoir anonymement et gratuitement les données diffusées par les satellites émettant ce « feed ».

Si vous êtes un activiste des droits civiques, vous serez intéressé par la liberté de la chose: Fournir des kits de réception à des citoyens dont les gouvernements appliquent la censure, c’est leur permettre d’accéder à des nouvelles, de la culture …

Si vous pensez aux situations d’urgence, vous verrez plutôt l’aspect « information directe »: L’information pourra passer même si les réseaux terrestres classiques ne fonctionnent plus, ce qui en fait un media fiable.

Si vous êtes radioamateur, vous vous demanderez comment c’est fichu, techniquement ? Si vous pouvez recevoir le feed chez vous ?

Hé bien techniquement c’est assez simple:

  • Il y a trois satellites qui diffusent le feed

  • La fréquence est comprise entre 1525 et 1569MHz
  • Le débit est assez bas: 2kbps, soit environ 20Mo reçus par jour
  • Le kit de réception typique est:
    • Une antenne patch
    • Un préampli
    • Un récepteur RTL-SDR
    • Un ordi miniature genre Raspberry, qui démodule, décode, et gère la collection de documents reçus

Vous pouvez donc recevoir Outernet pour pas cher, avec du matériel dont vous disposez certainement déjà en partie. Sinon, des kits sont disponibles pour moins de 100€.

(Si vous êtes un vieux radioamateur, cela vous rappellera peut-être les PacSats qui, grâce à leur protocole spécial et au logiciel WISP, diffusaient autour de la terre des fichiers permettant le « forward » des messages (packet) entre radioamateurs des différents continents, à l’époque où l’email n’était pas répandu.)

Quant au contenu, si j’en crois WB4APR, il semblerait que du contenu APRS soit diffusé par ce biais:

  • Dans un premier temps, le trafic déjà diffusé en packet par l’ISS et d’autres sats sera re-diffusé par Outernet par le biais de fichiers actualisés chaque heure
  • Dans un second temps, il est question de créer un nouveau « path » APRS qui permettrait de monter vers Outernet.

Il y a donc pas mal de limitations par rapport à ce que l’on pourrait imaginer de satellites géostationnaires: Le débit est faible, la diffusion est décalée dans le temps, et la communication est unilatérale.

Ceci étant dit, recevoir un satellite et récupérer des données utiles, cela reste sympa, non ?

A lire sur ce blog...

France Inter abandonne les grandes ondes Ainsi donc, c’est sans tambour ni trompette que France Inter va quitter le bas du spectre. Je suis peut-être excessivement conservateur ou mélancoliqu...
Réception radios en DRM Hier soir, je me suis attelé à la réception de radios ondes-courtes en DRM. Cela faisait longtemps que j'avais envie de le faire, non pas que je sois ...
TK/F1JKJ Passant une semaine de vacances familiales en Corse, près de Figari, à  l'occasion des vacances de la Toussaint, j'ai décidé d'emporter de quoi f...
Hop ! Deux lettres ! J'aimerai, par curiosité historique, reconstituer la liste des changements d'indicatifs "magiques" qui ont eu lieu à une certaine époque: Pas mal d'OM...
Rétrospective 2016 Rapide retour sur l'année écoulée du point de vue radio. Cela permet au moins de mettre mes idées au clair ! Pas de QSO Sur le plan du trafic, au mo...