Pylone GSM

«les mesures prises par les pouvoirs publics pour assurer, aux seules fins de défense des intérêts nationaux, la surveillance et le contrôle des transmissions empruntant la voie hertzienne» ne nécessitent ni autorisation préalable de Matignon, ni contrôle a posteriori par le gendarme des écoutes.

[…]

on voit assez mal comment ce legs persistant de la loi de 1991 pourrait survivre aux fourches caudines de la rue de Montpensier, sauf à ce que les «sages» aillent à l’encontre de leur propre jurisprudence

Un article intéressant à lire dans Libération.

A lire sur ce blog...

Frequency Vous vous souvenez de ce film “Fréquence Interdite”, sorti en 2000 ? Il racontait l’histoire d’un père et de son fils, qui entaient en contact à trav...
Petits émetteurs satellites Vous partez en expé sur une île lointaine (aux Pitcairn on va dire, comme ça par hasard). Pour ajouter au fun et à la satisfaction de vos correspondan...
Rétrospective 2016 Rapide retour sur l'année écoulée du point de vue radio. Cela permet au moins de mettre mes idées au clair ! Pas de QSO Sur le plan du trafic, au mo...
France Inter abandonne les grandes ondes Ainsi donc, c’est sans tambour ni trompette que France Inter va quitter le bas du spectre. Je suis peut-être excessivement conservateur ou mélancoliqu...
Outernet Le projet « Outernet » a démarré sur Indiegogo, où il s’est financé à 230% en janvier 2015. Partant du constat que tout le monde, pour des raisons va...