A lire : The best is the last

a technology often produces its best results just when it’s ready to be replaced – it’s the best it’s ever been, but it’s also the best it could ever be. (…)

 And at that last stage, they’re really, really good. Everything has been optimised and worked out and understood, and they’re fast, cheap and reliable. That’s also often the point that a new architecture comes to replace them.

Un article très intéressant de Ben Evans, qui m’a rappelé les réflexions que j’ai souvent eues à l’égard de certains transceivers décamétriques, notamment les Kenwood de la série 850/950:

Ils représentent certainement le top de la technologie analogique, mais ils ont été éclipsés par les transceivers « SDR inside » qui ont suivi.

Et quand on voit la filasse impressionnante qu’il y a dans un 950 par rapport à un K3, on comprend qu’on a changé de technologie.