Les z’indicatifs des z’activations

Je n’ai rien contre la voltige aérienne en général, ou son championnat du monde en particulier. Mais ce tweet du REF faisant la promotion de TM36CMVA qui m’a fait réagir hier. Je trouve ce genre de promotion déplacé de la part du REF, sur le fond et sur la forme.

Sur le fond, car la voltige aérienne, c’est sans doute très sympa, mais ça n’a pas grand chose à voir avec le radioamateurisme. Pas plus que le Tour de France , les 24 heures du Mans ou l’anniversaire de la rupture du barrage de Malpasset d’ailleurs.

Le REF me paraissait avoir saisi cette difficulté lorsque, pas un communiqué récent, il a fait la distinction entre les manifestations « radio » et celles qui n’ont pas de rapport, se plaçant un peu en retrait des secondes.

Mais après tout, c’est l’ANFR qui attribue des indicatifs, et donc qui est juge du bien-fondé des demandes (à ce sujet, il serait intéressant de connaître le taux de refus de ces demandes de la part de l’ANFR, étant précisé que, à chaque fois qu’elle accepte d’en attribuer, l’ANFR encaisse un petit cheqos…)

Sur la forme, c’est bien plus grave. Comme je n’avais expliqué dans un article en décembre 2007, la composition des indicatifs radioamateurs n’est pas laissée au libre choix de l’ANFR, puisque le RR de l’ITU en donne les règles.

La règle de composition de nos indicatifs est donc simple: Une lettre (pour B, F, G, I, K, M, N, R et W) ou deux, suivie d’UN chiffre, suivi de PAS PLUS DE QUATRE CARACTERES dont le dernier sera UNE LETTRE.

Si l’on prend l’exemple de TM36CMVA,  on a deux lettre (TM), un chiffre (3), puis CINQ CARACTERES (6CMVA), donc ce n’est pas conforme.

Et donc, quand en plus d’être d’un intérêt radio discutable, les indicatifs ne sont pas conformes, je trouve que le REF devrait s’abstenir d’en faire la publicité.

A lire sur ce blog...

Indicatifs de pacotille Il ne se passe pas une semaine sans que soit annoncée ou apparaisse sur l'air une "activation", comme on dit, d'une occasion particulière. Jusque là, ...
A propos de l'extension du 40m J'avais initialement envoyé ce qui suit sous forme d'email sur la liste des Présidents Départementaux du REFU, mais  cette liste dispose visiblement d...
Hop ! Deux lettres ! J'aimerai, par curiosité historique, reconstituer la liste des changements d'indicatifs "magiques" qui ont eu lieu à une certaine époque: Pas mal d'OM...
Inconstitutionnalité des interceptions hertziennes... «les mesures prises par les pouvoirs publics pour assurer, aux seules fins de défense des intérêts nationaux, la surveillance et le contrôle des tra...
Frequency Vous vous souvenez de ce film “Fréquence Interdite”, sorti en 2000 ? Il racontait l’histoire d’un père et de son fils, qui entaient en contact à trav...

6 Comments

  1. Bonjour Laurent,

    Sur le fond.

    Le communiqué du REF sur lequel tu t’appuies dans ton argumentation indique bien que : « Le REF organise et/ou soutien toute activité de trafic commémorant des évènements ayant un lien direct avec la radio comme les anniversaires des différentes associations ou organismes liés au radio-amateurisme (REF, IARU, UIT) ainsi que ceux des personnages ou évènements historiques en lien avec la radioélectricité et/ou le radioamateurisme. »

    Cette phrase est claire et n’engage que le REF en ce qu’il s’autorise à faire dans ce cadre bien précis.

    Pour le reste, le communiqué précise aussi : « Pour toutes les manifestations n’ayant pas de rapport direct avec notre activité, elles sont laissées à l’initiative des radio clubs, associations ou particuliers qui jugent alors de l’opportunité et de l’organisation de ces évènements. Compte tenu de la multiplicité de ces activités spéciales, le REF se limitera à un simple relais d’information, se réservant le droit de publier ou non une activité sans devoir se justifier. »

    Il est ici aussi très clair que la responsabilité d’une activité de trafic non liée à la radio est laissée à l’initiative de chacun. Comme il est aussi très clair dans la phase « […] le REF se limitera à un simple relais d’information », que ceci explique le billet que tu pointes du doigt où REF-Info ne fait que se limiter « à un simple relais d’information. » Et pour ton information en tant qu’adhérent du REF, REF-Info ne publie pas tout ce qui lui est proposé.

    Il n’y avait donc aucune raison de relever comme « problème de fond » quelque chose qui a été très clairement communiqué et qui ne souffre d’aucune ambiguïté.

    D’autre part, si tu as besoin de chiffres et de statistiques issues de l’ANFR, tu connais déjà la procédure pour les obtenir comme dans le cas du TNRB.

    Sur la forme.

    Je te renvoie à ce lien sur le site de l’ANFR : http://www.anfr.fr/fr/autorisations-certificats/radioamateurs/les-indicatifs/indicatif-personnel.html

    qui lui-même renvoie sur cet arrêté du JO :

    http://www.legifrance.gouv.fr/jopdf/common/jo_pdf.jsp?numJO=0&dateJO=20120508&numTexte=195&pageDebut=08558&pageFin=08562

    où tu trouveras à l’Annexe I, la « GRILLE DE CODIFICATION DES INDICATIFS DES SERVICES D’AMATEUR ». Tu ne manqueras pas de voir que les indicatifs avec un préfixe à une lettre, en l’occurrence la lettre F, sont suivis d’un chiffre et d’un seul, puis de 1 à 4 caractères conformément à l’article 19.68 du Règlement des Radiocommunications (version CMR 2012). Ce dernier précise bien dans ce même article, ceci : « un caractère (à condition que ce soit la lettre B, F, G, I, K, M, N, R ou W) et un seul chiffre (autre que 0 ou 1) suivis d’un groupe de quatre caractères au plus, le dernier devant être une lettre »

    Dans l’arrêté, il est indiqué dans la colonne « Chiffres d’identification », le renvoi numéro 8 qui indique « (8) Ce chiffre peut être de 0 à 999 pour les indicatifs spéciaux ayant pour préfixes TM, TO, TK et TX. Corroborant la colonne « Préfixes de la France » où les indicatifs à deux lettres au préfixe peuvent comporter plusieurs chiffres comme par exemple dans « TM n A à TM nnn X ».

    Si le l’on reprend l’article 19.68 du RR qui indique à la suite de ce que j’ai indiqué plus haut : «[…] ou deux caractères et un seul chiffre (autre que 0 ou 1), suivis d’un groupe de quatre caractères au plus, le dernier devant être une lettre. (CMR-03) » et que l’on considère que cela pourrait s’appliquer au indicatifs spéciaux à deux lettres, cela voudrait dire que nos textes ne seraient pas conforme au RR sur la partie des chiffres d’identification.

    Pour reprendre ton exemple à propos de TM36CMVA, nous avons donc un préfixe à deux lettre (conforme) suivi de DEUX CHIFFRES (supposé non conforme) et un suffixe de 4 lettres (conforme).

    Si cette « non conformité » supposée t’inquiète, je te réitère le conseil d’hier soir de REF-Info : contacte directement l’ANFR à ce sujet.

    Car du côté du REF, il me semble que nous avons des sujets qui, sans mettre de hiérarchie dans ceux-ci, sont déjà très nombreux (voir les différents CR depuis un peu plus de 2 ans)

    Entre nous maintenant, et devant ta motivation à relever avec précision et pugnacité les sujets critiques de notre activité, je ne peux que te conseiller vivement de rejoindre le CA du REF dès que tu seras éligible. Tu pourras ainsi apporter un éclairage frais, nouveau et certainement très intéressant dans le domaine radioamateur qui profitera à toute notre communauté.

    Bien à toi,
    Philippe

    • F1JKJ

      2 septembre 2015 at 13 h 14 min

      Philippe,

      Pour résumer:
      – L’ANFR s’en tamponne complètement et attribue n’importe quel QRZ (erreur volontaire) du moment qu’elle encaisse du pognon: PAS BIEN
      – Devant ces excès et l’ampleur du phénomène « activations », le REF essaye de faire le tri: BIEN
      – Certains indicatifs, bien qu’attribués par l’ANFR, sont visiblement non-conformes au RR: PAS BIEN

      Ma conclusion:
      – Le REF, qui essaye de faire le tri sur le fond, devrait aussi faire le tri sur la forme, en n’acceptant de ne promouvoir que des zactivations avec des vrais zindicatifs
      – Dire « c’est un indicatif attribué par l’ANFR, donc je m’en lave les mains »: PAS BIEN

      • Bonjour Laurent.
        Désolé,mais pour ce qui concerne cet indicatif TM36TMVA, tu as tout faux, il est parfaitement conforme au décret français sur la composition des indicatifs spéciaux, comme te l’a indiqué Philippe. Tu fais référence à un de tes billets de 2007, mais, en tant que juriste concerné, tu devrais savoir qu’un autre décret est paru au sujet des indicatifs spéciaux en 2012, et ceux-ci ne suivent pas la règle de composition des indicatifs individuels ou club . Donc ta démonstration pour prouver l’illégalité de cet indicatif part sur une mauvaise base.

        Référence : Handbook on Amateur and amateur-satellite services, dont l’édition 2014 peut être téléchargée sur le site officiel de l’UIT.
        Le document est conforme aux décisions adoptées lors de la WRC 2003.
        Indicatifs Spéciaux
        Ce document précise chapitre 1 paragraphe 1.5.3
        Special event stations
        Some administrations issue temporary licences for special events, such as to commemorate a national anniversary. These licences may be issued to an individual or club.
        Le chapitre 4, article 19 paragraphe 19.68A 1A) stipule : On special occasions, for temporary use, administrations may authorize use of call signs with more than the four characters referred to in No. 19.68. (WRC-03)

        Le texte français est donc en retrait puisqu’il n’autorise lui que 4 lettres en suffixe.
        Le document précise qu’un indicatif spécial peut être attribué à un club, en France ce n’est pas permis.

        Donc crois moi, ayant essayé d’intervenir dans certains cas bien précis pour une dérogation, je peux te dire que le service ANFR de Saint-Dié est intraitable quant à l’interprétation du texte de référence. Et surtout, n’avance pas que l’ANFR en fait une question de business, car à 24 € l’indicatif spécial, inchangé depuis bien avant le passage à l’Euro, je ne pense pas que ça couvre les frais de gestion.
        En conclusion :
        Le REF se démarque des activités spéciales sans rapport avec la radio, comme nous l’avons indiqué dans un communiqué que tu cites.
        Nous ne sponsorisons que les activités en relation directe avec notre hobby.
        Mais nous sommes dans un pays de liberté et chacun a le droit, dans le respect de la loi de faire ce qu’il veut, et pour ces activités de radio en question nous adoptons une simple neutralité en relayant seulement l’information, et seulement si on nous le demande, sans commentaire de notre part.

        Dans pour ce cas précis, le REF n’a pas à s’ériger en justicier des ondes.

        Bien amicalement.
        73, Lucien F1TE

  2. Laurent,

    Je me suis sans doute mal exprimé :

    « Ma conclusion:
    – Le REF, qui essaye de faire le tri sur le fond, devrait aussi faire le tri sur la forme, en n’acceptant de ne promouvoir que des zactivations avec des vrais zindicatifs »

    C’est ton avis et il est respectable.

    Cependant, le REF ne promeut pas ces indicatifs, qu’ils soient supposément non-conformes ou pas. Nous ne faisons que communiquer, c’est à dire de passer l’information du terrain, comme demandé par nos adhérents (ou non d’ailleurs) sur leurs activités.
    Il est de la responsabilité de chacun de savoir si l’indicatif demandé et le sujet qu’il est sensé promouvoir est conforme à l’esprit du service amateur ou pas.

    Le REF — en tant qu’association qui promeut, entre autres sujets, le trafic radioamateur — a pris le parti de ne pas soutenir des activités de trafic non liées au service amateur. Il a aussi pris le parti d’assurer la communication de l’activité radioamateur francophones. Dans la communication de ces activités, nous nous donnons le droit le passer l’information que nous souhaitons.

    « – Dire « c’est un indicatif attribué par l’ANFR, donc je m’en lave les mains »: PAS BIEN »

    Encore une fois (je suis patient, rassure-toi), le REF ne se lave en rien les mains de quoi que ce soit.

    Tu interprètes un texte du RR (partie que je mets entièrement au conditionnel dans mon premier commentaire ci-dessus) où tu conclues que l’ANFR distribue des indicatifs non-formes. Or, l’ANFR ne fait que respecter des textes règlementaires. Ils donnent ces textes pour référence sur leur site (voir les liens donnés ci-dessus). On voit dans ces textes que l’ANFR ne fait que les appliquer et qu’elle est confrme à la règlementation française.

    La position du REF est qu’elle ne voit pas de non-conformité comme tu le prétends. Et le REF te propose donc de t’adresser à ceux qui sont à l’origine de la prétendue non-conformité, c’est à dire l’ANFR. Cette dernière te renverra probablement vers le service compétent.

    En conclusion, si ces sujets te hérissent le poil et que tu penses que le REF ne tient pas son rôle, alors rejoins-nous dès que possible pour faire avancer la cause radioamateur et améliorer ce bon vieux REF.

    Pour rappel, le REF est une association dirigée par des bénévoles où il est très facile aujourd’hui de tenir un rôle avec une influence directe sur le radioamateurisme français. Pour info, à la dernière AG de Toulouse, il y avait 6 postes ouverts au CA, 1 seul a été pourvu…

    73,
    Philippe

    • TM36CMVA

      Bonjour à tous, je me présente F4BGZ Stéphane, seul et unique responsable de l’indicatif spécial , je fais mes excuses au REF à la ANFR je ne pensais pas les mettre dans l’embarra et surtout à mes copains radioamateurs qui mon aidé à activer TM36CMVA et qui se sont égosillés .Je l’ai fait dans le but de faire parler des radioamateurs de l’Indre, pas pour polémiquer.Je ne fait pas de la radio pour me faire engueuler , je rappelle simplement que c’est un loisir si des personnes qui ne connaissent pas la radio lisent ce blog cela ne donnera pas envie de faire partie des radioamateurs.Si le championnat du monde de voltige aérienne n ‘est pas une bonne occasion pour stimuler un peu les troupes, j attendrai d’acheter une nouvelle antenne cela les motivera peut être??
      Pour ce qui est de faire répéter l’indicatif oui cela à été nécessaire car ce n’était pas commun,il y avait de jeunes licenciés qui ne connaissaient pas du tout et des personnes moins jeune un peu dure de la feuille ,dois je les zapper??
      J’ai fait ça uniquement pour faire plaisir aux copains qui recherchent des indicatifs spéciaux.
      si le but de la radio n’est pas de se faire plaisir alors je vend le tout et je vais à la pêche..
      je ne reviendrai pas sur le sujet!
      Merci à tous ceux qui ont été positif
      73 à +
      F4BGZ
      PS :la critique est façile l’art diffiçile.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

© 2017 Radioactif!

Theme by Anders NorénUp ↑